Lignes à grande vitesse Sud-Europe Atlantique - Grand Projet ferroviaire du Sud- Ouest : vers l’enquête publique  communiqué de presse 06/04/2012 06/04/2012

Lignes à grande vitesse Sud-Europe Atlantique - Grand Projet ferroviaire du Sud- Ouest : vers l’enquête publique

Le Ministère des Transports a approuvé à travers une décision ministérielle, le tracé et les fonctionnalités de la ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne.

Cette décision constitue une avancée majeure pour le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest, puisqu’elle permet à RFF de préparer sa mise à l’enquête d’utilité publique, prévue à la fin du premier semestre 2013, pour une déclaration d’utilité publique attendue fin 2014. RFF qui voit sa feuille de route confortée, respecte ainsi les engagements pris pour la réalisation de ce grand projet structurant à l’échelle française et européenne.

La décision valide les propositions faites au Ministère par le Comité de Pilotage du 9 janvier 2012. Elle fait suite à une démarche innovante de concertation et d’études menée au long des quatre dernières années qui a permis de faire évoluer le projet aujourd’hui approuvé. Plus de 40% du tracé ont en effet été adaptés pour prendre en compte les propositions des acteurs locaux.

La décision ministérielle confirme également le rapprochement du projet de lignes nouvelles avec les aménagements à réaliser sur la ligne existante au Sud-est de Bordeaux et au Nord de Toulouse, qui, réunis dans un ensemble cohérent, permettront le développement de l’offre de transport régional et la desserte des deux métropoles par la grande vitesse.
La décision ministérielle va permettre de démarrer la réalisation d’acquisitions foncières, mais également d’envisager des boisements compensateurs en amont de la déclaration d’utilité publique.

Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest

 Ce projet porte sur 417 km de lignes nouvelles entre Bordeaux et Toulouse et entre Bordeaux et l’Espagne. Né de l’ambition des régions du Sud-ouest de développer une mobilité durable, ce projet contribue à la réalisation d’ici 2020 de 2 000 km de lignes à grande vitesse, dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

L’essentiel du projet :
Créer une continuité des liaisons ferroviaires à grande vitesse entre la France et
l’Espagne et favoriser ainsi les échanges entre le Nord et le Sud de l’Europe ;
Améliorer les circulations des TER et des trains de marchandises ;
Créer un rapprochement entre Atlantique et Méditerranée.

rechercher bottom image
Imprimer
float image
cor_gbtm.png
bg_topnav2.png
presse